1 nouvelle photo blog

C'est lorsque nous désirons le respect comme valeur première que nous savons mesurer notre espace de liberté. C'est ce que nous pourrions appeler la liberté juste. La liberté est belle et bonne lorsqu'elle est juste, lorsqu'elle se conjugue avec le respect. Ma liberté s'arrête là où commence celle d'autrui. Seul le respect permet le dialogue, le débat d'idées, la construction d'une société de fraternité. Cette société, nous devons la désirer fortement pour surmonter les égoïsmes individuels et collectifs. Les égoïsmes sont comme des bactéries, plus nous voulons les détruire, plus ils se défendent et s'organisent. Voilà comment naissent et progressent les mouvements nationalistes. L'égoïsme est à l'être humain ce que le nationalisme est au champ politique. Le nouvel humanisme s'oppose radicalement au dogme du nationalisme en affirmant sa volonté politique d'œuvrer pour la cause de l'humanité, tout en soutenant une nouvelle prise de conscience de "l'esprit de nation" . L'esprit de nation est bien différent du dogme nationaliste, car il ne considère pas les nations en situations d'adversités ou de perpétuelles rivalités mais sur un plan d'interdependance les unes des autres. Chaque nation a besoin des autres pour évoluer car le principe d'évolution s'inscrit dans les échanges et le partage des connaissances. Le nouvel humanisme répond au besoin de construire une nation protectrice tout en proposant une nouvelle vision globale de développement du monde de demain. La Cause de l'humanité est et sera la cause de toutes les nations. Le nouveau paradigme est en mouvement, en gestation. L'évolution de chacun fera évoluer chaque nation. L'évolution de chaque nation fera évoluer toute l'humanité.

Jean-Yves METAYER

SIGNATURE 1 BLOG

Secrétariat : contact@comitefrance2022.fr - Tél 06 73 32 46 02